Les Xtylos et ReflectXion de CLAYPAKY au Printemps de Bourges !

Depuis plus de 40 ans, CLAY PAKY a été précurseur en matière d’innovations dans le domaine de la lumière de spectacle notamment en ayant été l’un des premiers à concevoir des projecteurs à miroirs. D’autres produits novateurs ont ensuite vu le jour : le CP color, l’Alpha, le Sharpy …

CLAY PAKY innove désormais en proposant des asservis à source laser : les Xtylos, Xtylos Aqua et Mini Xtylos.  

Image

La saison des festivals a bel et bien commencé avec la 46ème édition du Printemps de Bourges, qui s’est déroulée du 19 au 24 avril 2022. Les programmateurs du festival, Thierry Langlois et Jean-Michel Dupas, ont souhaité une création d’un univers plus “immersif” pour le public que pour des concerts “classiques”.

Image
Image

L’éclairagiste Yves Caizergues a choisi d’utiliser 20 Xtylos et 20 ReflectXion de CLAY PAKY : «J’ai voulu expérimenter le Xtylos combiné avec le ReflectXion afin d’exploiter la capacité du faisceau laser du Xtylos avec son très bon rendement sur de grandes distances et ainsi immerger le public dans l’univers de l’artiste jouant sur scène.»

Image

Le dispositif a été opéré par Jean-Pierre Cary avec qui Yves fait équipe depuis de nombreuses années. Certains artistes invités (Vitalic et Thylacine entre autres) ont pu prendre la main sur l’ensemble des lumières en salle grâce à l’ingéniosité du groupe Blive (notamment Sébastien Sacco et Tibo Richard) sur la configuration réseau.

Image
Image

La source laser, réfléchie sur un miroir, n’engendrait que peu de perte de luminosité sur la distance de projection du faisceau du Xtylos. Yves Caizergues explique : «  l’agilité du Xtylos, combinée à celle des miroirs, est singulière de nos jours car les lyres, dû aux poids de celles-ci, ont très souvent une inertie plus importante qu’un miroir, ainsi la vitesse du miroir nous ramène aux années 90 avec l’utilisation des Goldens scan, Super Scan et Stage scan de l’époque.»

Image

Il souligne un seul petit bémol sur le blanc du Xtylos : « notre œil est habitué aux lampes de Sharpy 189W et 8000K, le Xtylos est un peu moins « brillant », cependant la qualité et le rendement en couleurs sont bien supérieurs au Sharpy. »

Pour Yves Caizergues, ce projet  avec les Xtylos et ReflectXion est « une expérience très positive qui ouvre des horizons sur une utilisation à plus grande échelle et qui permet aussi de faire découvrir les innovations CLAY PAKY à d’autres artistes dans le contexte du Printemps de Bourges. »